L’habitat éco-responsable

Construction bois et développement durable au quotidien

Le projet Napevomo de l’équipe des Arts et métiers a bien avancé. Le 17 décembre le premier mur se levait, ou en est le projet aujourd’hui?

Pour une visite du chantier, rendez-vous à l’entreprise de menuiseries Goisnard Frères à Belin-Béliet. Toute en pin maritime, la structure de Napévomo est construite dans les ateliers de cette entreprise. Au premier abord, la construction semble loin d’être aboutie. Les caissons de toitures sont en cours d’élaboration dans l’atelier. Sur un côté, un caisson de plancher est en attente de finition, tandis que les trois autres sont stockés à l’extérieur sous une bâche. Les murs sont déjà montés et relégués dans un autre coin.

C’est là toute la magie de la préfabrication, dans les jours à venir tous ces éléments épars seront enfin assemblés pour donner forme à la maison. La préfabrication permet ici de répondre à certaines contraintes du concours comme le transport, le montage et le démontage rapide de la maison. Un travail préalable d’étude et de dessin de la structure est nécessaire pour optimiser l’élaboration et la construction. La maison est donc constituée de quatre caissons pour former le plancher. Seul un des caissons est plus épais pour recevoir des éléments techniques. De la même façon la toiture est constituée de quatre modules. Chaque façade est fabriquée d’un seul tenant avec ses menuiseries, seuls les vitrages seront posés une fois l’assemblage terminé pour éviter la casse.

Quelques caractéristiques de la construction :

  • utilisation du procédé Above (aboutage de bois vert) pour la structure en pin maritime
  • fibre de bois pour l’isolation des murs
  • contreventement intérieur (et non extérieur) en panneaux de fibre de bois haute densité
  • ouate de cellulose pour plafond et plancher
  • alternance dans l’épaisseur des solives des caissons de toit pour une isolation continue
  • menuiseries mixtes bois-aluminium pour répondre aux variations de température
  • utilisation de la brique crue en plancher et cloison pour renforcer l’inertie de la maison
  • panneaux de finition en écorce de pin maritime pour l’intérieur
  • bardage en bois abouté pour l’extérieur selon le procédé Above
  • toiture et mur est végétalisé

Quelques jours plus tard, début de l’assemblage des différents éléments de la structure :

Tout doit être fabriqué au millimètre près pour s’ajuster! L’assemblage de la structure est une étape importante du projet qui vient de se mettre en place. Un test d’étanchéité à l’air suivra le montage afin de vérifier la rigueur de la construction. Le reste de la construction devra s’accélérer, (toiture végétalisée, aménagement intérieur, intégration des systèmes énergétiques, etc..) pour les échéances à venir pour Napévomo : inauguration et portes ouvertes les 3 et 4 mai, compétition Solar Décathlon du 18 au 27 juin.

Visualisation du projet en images de synthèse extérieures et intérieures avec l’intégration des réseaux de ventilation.

Les partenaires du projet, entreprises régionales pour la plupart :

  • Menuiseries Goisnard frères
  • Exosun
  • Arts et Métiers ParisTech
  • Laboratoire TREFLE, IUT Bordeaux 1
  • Lamecol
  • Ouateco
  • Nobatek/Ecocampus
  • Aldes (Lyon)

Le site de Napevomo


Tags Aquitaine Pin 3 commentaires


3 commentaires

Napevomo le projet français « qui gagne » au Solar Decathlon de Madrid

Depuis 8 jours, se déroule à Madrid le Solar Decathlon, compétition consistant à construire (sur place) des maisons solaires du futur, à les tester et à les soumettre aux évaluations d’experts internationaux suivant 10 épreuves.
Parmi les 17 universités du monde entier (3 continants dont Etats-Unis, Chine, ..), deux projets français dont celui présenté par l’ENSAM de Bordeaux, Arts & Métiers ParisTec.
Et ce projet Napevomo déjà primé à 4 reprises sur 7 épreuves remises à ce jour. revèle toutes ses qualités et ses innovations aux experts.

1er prix « Développement Durable » pour des impacts environnementaux ultra-réduits sur l’énergie, sur l’eau et sur tous les matériaux et procédés de construction; en particulier le système de nettoyage des « eaux grises » par une mini-station d’épuration contenant des lombrics (vers de terre) fait un tabac en espagne (présentation en direct au JT de la RTVE).
Les 3 autres récompenses,
2ème prix en « Ingénierie et Construction » pour la qualité technique et thermique exceptionnelle de cette maison intégralement réalisée en Pin des Landes.
2ème prix en « Innovation » liée en particulier à une cogénération solaire (production conjointe d’électricité et d’eau chaude) avec un système de concentration solaire, système mobile aussi spectaculaire qu’efficace et innovant !
Enfin, un prix important a été remis ce samedi soir, celui des conditions de confort. Napevomo signifie « Est-ce que tu te sens bien? » en langue cheyenne
Avec la 2ème place en « Confort », les mesures de température, d’hygrométrie, de concentration en CO2, d’acoustique et d’éclairage ont démontré que l’on se sent définitivement bien dans Napevomo, même à Madrid par 35°C avec un ensoleillement maximum !
Ce prix vient démontrer la cohérence de la conception: conditions de confort optimales pour de trés faibles consommations d’énergie et des impacts environnementaux ultra-réduits.

Et ce dimance, jour de clôture, derniers jurys, systèmes solaires, balance énergétique, systèmes solaires, suivis du classement final.
Tocamos madera, nous touchons du bois !
Pour plus d’informations n’hésitez pas à suivre la fin des épreuves en direct sur http://www.sdeurope.org

Avec toutes les informations détaillées sur les évalutations et les remises de prix.
Vous pouvez aussi nous rejoindre sur notre site web http://www.napevomo.com

ou enfin sur Facebook-Napevomo avec des informations plus intimes, des photos, des vidéos et des réactions en direct.

Philippe LAGIÈRE
Responsable scientifique NOBATEK
Co-responsable projet Napevomo
06 7670 5681 / plagiere@nobatek.com
Contact Presse:
Virginie Lavauden
Tél. : 06 64 32 52 61
E-mail : tendancepress@free.fr

Lavauden, le 29 juin 2010 à 17:06

Bonjour,

J’envisage de construire une maison individuelle d’ici 2013 et serais intéressé par des informations sur les bâtiments basse consommation.
Napevomo n’est-il qu’un prototype de concours ou la base de future constructions?
Comment se procurer de la documentation?
Quel est le coût au m2 d’une telle construction?
Merci.

Jean-Philippe

Constantinou, le 26 mars 2012 à 14:03

Bonjour,
Aux dernières nouvelles le prototype de Napevomo devait être transporté sur le campus universitaire de Talence pour être « étudié » durant une année. Mais qu’en est-il aujourd’hui? je ne sais pas.
Si je trouve des informations récentes je vous les ferai suivre.

Christèle, le 26 mars 2012 à 18:03


Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS. Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>