L’habitat éco-responsable

Construction bois et développement durable au quotidien

La Semaine Européenne de la Réduction des Déchets a commencé ce week-end 17 et 18 novembre et se terminera le 25. Cet évènement mis en place par l’Ademe depuis 2009 a pour objectif de « sensibiliser tout un chacun à la nécessité de réduire la quantité de déchets générée et donner des clés pour agir au quotidien aussi bien à la maison, au bureau ou à l’école, en faisant ses achats ou même en bricolant« . A voir, le programme des actions par régions.

Pour cette semaine particulière, l’atelier d’Eco-solidaire ouvre ses portes. J’avais déjà noté leur action l’an passé. Aujourd’hui la curiosité m’a poussée jusqu’à Bacalan, quartier de Bordeaux, pour découvrir lors de ces deux journées portes ouvertes du 17 et 18 novembre leur entrepôt, qui leur tiens lieu aussi d’atelier. Entre amoncellement de meubles de récupération et espaces dédiés aux ateliers, on sent en entrant l’effervescence.

L’Atelier d’éco-solidaire, est une recyclerie créative. Cet atelier a été créé par Nathalie et Fabrice Kaïd depuis longtemps impliqués dans le détournement d’objets et leur valorisation. Collecter, Valoriser, Vendre, Sensibiliser sont les activités majeures autour desquelles s’organise le travail pour faire face au gaspillage quotidien auquel nous participons tous sans aucune mauvaise conscience. Pour donner une idée de l’ampleur des quantités de déchets rejetés : dans le cadre d’une action de sensibilisation, l’association a collecté en une semaine, à la déchetterie de Paludate (gérée par la CUB), 10 tonnes de meubles et objets en tout genre qui allaient être détruis comme objets en fin de vie. Les collectes se font aussi grâce à des partenariats avec des entreprises comme avec la caisserie Adam. La caisse en bois d’emballage est ainsi devenue un élément de base de nombreuses créations.

Quelle que soit leur provenance, l’idée maîtresse de l’Atelier d’Eco solidaire est de montrer que les déchets peuvent être une matière première.

Retournons à notre visite : l’accueil est chaleureux. J’ai pu ainsi croiser Nathalie directrice de création et Fabrice le directeur mais aussi Maria Patricia, bénévole, qui a trouvé là une deuxième famille. Entre permanents de l’association et bénévoles, soit une petite vingtaine de personnes, le travail ne manque pas. Car si la collecte est une chose, la valorisation est un travail de longue haleine. Divers espaces-ateliers sont installés sous ce grand hangar de 1200m2. Car il faut poncer, découper, coudre, peindre, assembler, etc… pour pouvoir transformer. Et il faut de l’imagination et des mains expertes pour redonner vie à un objet. A noter le travail de deux jeunes étudiants bénévoles qui ont mis au point un modèle de trotteur pour enfants, en bois et roues de poussettes recyclées.

Les créations sont exposées dans le show-room à l’entrée, mais si vous préférez le brut, une montagne de sièges, tables, lustres, caisses attendent d’être transformés. A vous de jouer si la fibre eco-créatrice vous prends.

A visiter toute l’année : Show Room/Apport volontaire à Bacalan ou l’Atelier d’éco solidaire au Grand Parc.


Tags Consommateur Recycler Pas de commentaires


Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS. Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>