L'habitat éco-responsable

Construction bois et développement durable au quotidien

Le projet de la maison en paille et bois de Christine en Gironde a avancé. La structure bois mise en place, je reviens sur une étape clé de la construction : « le chantier participatif » qui a permis de monter les murs en bottes de paille. Un chef de chantier supervise les travaux tandis que des bénévoles vont se succéder pendant une semaine. La méthode de construction, déjà éprouvée lors de la réalisation de l’atelier, (description de la technique dans cet article) fait donc gagner du temps pour l’organisation et l’avancement de la construction. Visite, donc, de ce chantier en image.

Mise en route du chantier

  • Le paillis en attente est découvert, les bottes triées par taille pour s’adapter aux différentes largeurs entre les montants verticaux. La taille moyenne d’une botte étant de 35x45x80.
  • Contrairement à l’atelier, les bottes ne sont pas enduites de barbotine, cette opération se fera dans un deuxième temps avec la phase enduits.
  • Dans un même temps les montants verticaux sont mis en place, fixés sur la lisse basse en bois.
  • Un « chausse botte » est fabriqué pour faciliter l’insertion des bottes de paille en compression et éviter de se coincer les mains. Simple plaque de contreplaqué évidée à une extrémité pour servir de poignée, il rend bien service.
  • Pose des bottes par rangs horizontaux.
  • Chaque équipe entreprend un pan de mur. Pour monter les murs, il faut deux personnes, par contre pour compresser les bottes verticalement avec le liteau, trois personnes sont nécessaires.

Chantier en cours

  • Il est parfois nécessaire de reconstituer des bottes de paille plus petites pour s’insérer dans des endroits résiduels : au niveau de la charpente, à la jonction entre le RDC et le premier étage, etc…
  • Même les enfants peuvent collaborer au travail.
  • Quelques acrobaties sont parfois nécessaires pour mettre en place les bottes et pour une maison à étage un échafaudage est indispensable.
  • Pour les angles, ici arrondis, des liteaux entrecroisés sont mis en place, bourrés de paille et enduits d’un torchis terre/paille pour consolider.
  • Petit à petit les murs s’élèvent faisant apparaître les ouvertures de la maison.

Après cinq jours de travail

  • Le plus gros du travail est fait, la maison a pris forme.
  • A cette étape, le « chantier participatif bottes de paille » a pris fin.
  • Pour clore la maison, il reste les finitions au niveau de la charpente, les encadrements des ouvertures, la pose des menuiseries, qui seront réalisés dans les jours à venir.

Encore du travail en perspective mais à ce jour une étape importante du chantier est réalisée.

Les précédentes étapes du chantier :

Atelier réalisé en bois et paille

Première étape d’une construction paille


Tags Paille Pas de commentaires


Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS. Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>