L’habitat éco-responsable

Construction bois et développement durable au quotidien

Apprendre à bien composter, tel est le but de cette journée de formation de « Guides Composteurs » proposée par le Conseil Général de la Gironde et l’association « Les jardins d’aujourd’hui ». C’est au Jardin Botanique de Bordeaux, siège de l’association, que se déroule cette initiation. Le maître composteur de cette journée est Jean-Paul Collaert formé au Centre Jean Pain en Belgique. Retour en image sur cette formation.

 

 

 

Formation théorique : une matinée est consacrée à la compréhension de la formation du compost : le rôle des bactéries et des champignons, le brun et le vert, le rapport C/N pour les grandes lignes. Je ne vais pas refaire ici le cours. Les principales notions sont données dans le fascicule du « guide composteur » remis par le maître composteur.

 

A lire pour compléter : « Compostons! pour redonner sa fertilité à la terre. » de J.P.Collaert (Ed. de Terran).

Formation pratique : une après-midi pour voir, toucher, sentir, mais aussi appréhender les différentes étapes et les différentes techniques du compostage. Quels sont les rôles de la température, du brassage, de l’aération, de l’humidité? Bref une initiation pour transformer son dépotoir en vrai tas de compost. 

  • Le compostage par accumulation : un seul bac est utilisé où sont entassés au fur et à mesure les couches de déchets. Il faut contrôler l’humidité régulièrement et arroser si nécessaire. Le compostage se fait lentement et le compost est récolté au fur et à mesure par la trappe du bas.

 

  • Le brassage du compost en formation : il n’est pas indispensable mais bénéfique pour homogénéiser le tas et surveiller son humidité. A faire au moins une fois pendant la période de compostage. En quelques semaines l’intégralité du tas de compost ainsi reconstitué sera mûr. 

 

  • Le compostage en tas : les déchets (brun et vert) sont humidifiés, malaxés entre eux et montés en tas « au carré » pour ne pas s’écrouler! Le tout est recouvert d’une bâche pour une fermentation plus homogène. Cette technique permet d’obtenir une masse critique, ce qui est crucial pour une rapide montée en température (ici plus de 50°). A privilégier quand on a de la place dans son jardin. 

 

Surtout ne pas hésiter à toucher, sentir, expérimenter!

Le lombricompostage : cette méthode de recyclage a juste été évoquée. Elle se limite principalement aux déchets de cuisine, cartons, papiers et non aux déchets de jardin. C’est davantage un compostage d’intérieur.


Tags Aquitaine Composter 3 commentaires


3 commentaires

Si le lombricompostage vous intéresse j’organise un jeu concours vous permettant de gagner des vers à lombricompost, pour participer c’est très simple, tout est expliqué ici http://www.jardin-eco.com/blog/?p=101

Bonne chance !

Jardin Eco, le 23 novembre 2009 à 21:11

J’ai participé il y a un mois à cette formation. J’ai passé un merveilleux aprèm en plein air à apprendre beaucoup sur le compostage ainsi que le vermi-compostage !

ninjaecoteam, le 14 mai 2010 à 13:05

• Les toilettes fertilisantes avec eau ou sans eau utilisent pour fonctionner soit une masse végétale humidifiée contenant des lombrics sélectionnés soit un faible masse d’humus contenant une forte population de lombrics sélectionnés. La démarche : broyer de la végétation « fraîche » ou sèche, la mettre en tas sur le sol à l’ombre près d’un point d’eau. Mouiller abondamment, la végétation broyée. Ensuite écrêter le tas pour introduire des déjections animales (fiente de poule, bouse de vache, crottin de cheval, « éviter chien et chat »). On reconstitue le tas avec la partie déplacée. Arroser encore une fois et laisser la nature faire. Le tas va devenir chaud, puis les feuilles vont se noircir. A ce moment les lombrics interviennent et ceux qui ne mangent pas les déjections ne restent pas. Voilà la masse végétale contenant des lombrics sélectionnée, si vous laissez les lombrics et autres animaux travailler les structures, les feuilles disparaissent. On retrouve un matériau de base de la planète : l’humus. C’est un plaisir. Si vous rencontrez des difficultés contactez moi : bernard.fontvieille@wanadoo.fr

bernard fontvieille, le 10 juin 2010 à 12:06


Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS. Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>