L'habitat éco-responsable

Construction bois et développement durable au quotidien

L’impact environnemental de nos bâtiments, dans sa grande majorité est trop important. Construire des bâtiments durables, économes, sont aujourd’hui des objectifs à atteindre.

 

 

Le logiciel COCON (COmparaisons de solutions CONstructives, de niveaux de CONfort et d’émissions de CO2) permet de concevoir et comparer simultanément des bâtiments du point de vue :

  • des exigences thermiques de différents labels (RT2005, HPE, THPE, BBC, Maison 3 litres, Passiv’Hauss, Minergie, Minergie-P).
  • du confort, notamment du point de vue de l’inertie thermique.
  • de l’impact environnemental de l’ensemble du cycle de vie (fabrication matériaux, construction, entretien, fin de vie, usages).
Les différentes fonctionnalité de ce logiciel sont décrites sur le site de Cité maison. Vous pourrez ainsi visualiser les multiples possibilités de ce logiciel et par là même la complexité des choix dans la construction et leurs incidences.
Pour ceux qui veulent aller un peu plus loin dans la découverte de ce logiciel, une version de démonstration peut-être téléchargée gratuitement et pour ceux qui sont conquis, l’achat de différentes versions sont possibles  : Découverte, Pro, Education.

L’auteur de ce logiciel, Luc Floissac est chercheur au LRA/GRECAU ( Laboratoire de Recherche en Architecture) et enseignant à l’école d’architecture de Toulouse, conseiller environnemental en libéral et porte parole du Réseau Français de Construction en Paille. Engagé dans l’éco-construction il répond à quelques questions :

L’habitat éco-responsable : Qu’est ce qui vous a amené à réaliser ce logiciel ?

Luc Floissac : Les logiciels disponibles (EQUER, ELODIE) sont selon moi peu souples et ne permettent pas de comparer simultanément performance environnementale et thermique tout en intégrant la problématique du confort. Je voulais donc disposer d’un outil plus adapté.

HER : Avez vous quelques chiffres à donner sur l’impact environnemental des bâtiments ?

LF : La construction de bâtiments neufs « conventionnels » se traduit par environ 500kg eq CO2/m2 de SHON (hors réseaux et équipements techniques). Des bâtiments « Tendance » avec brique monomur et dalles béton végétalisées sont pires : 750 kg eq CO2/m2 de SHON (Surface Hors Oeuvre Nette). Ces valeurs peuvent très fortement baisser voire être négatives en construisant avec des matériaux locaux « biosourcés » et peu transformés. A l’heure actuelle il est quasi impossible d’évaluer l’impact des équipements techniques (ventilation, chauffage climatisation, éclairage, sanitaire…). Il est probable que leur prise en compte ferait doubler les valeurs de GES (Gaz à Effet de Serre) citées plus haut.

HER : A la base de ce logiciel, il y a un important travail de référencement des matériaux existants. Comment avez vous procédé ?

LF : Depuis 3 ans je constitue patiemment une base de données (900 items de construction actuellement). Je m’efforce de recouper les informations.

HER : Quelles sont les utilisations possibles de ce logiciel ?

LF : COCON est selon moi très rapide à utiliser (il suffit souvent de renseigner l’onglet « Scénario » et une colonne de l’onglet « Bâtiments ». De très nombreuses informations sont visibles à la fois quantitativement et graphiquement. COCON peut aider les maîtres d’ouvrages, les maîtres d’oeuvres, les collectivités territoriales ou nationales à réaliser des choix constructifs plus respectueux de l’environnement. On peut imaginer de l’utiliser pour comparer plusieurs hypothèses de conception en phase esquisse, de déterminer le montant d’une taxe ou d’un crédit carbone au moment du permis de construire ou de réhabilitation.

HER : Quel public comptez vous toucher ?

LF : Je vise principalement  : les « décideurs » (maîtres d’ouvrages), les organismes de conseil (CAUE, espaces infos énergie…), les entités qui réglementent, régissent, taxent (conseils régionaux et généraux, mairies), les professionnels du bâtiment (architectes, bureaux d’études)

HER : Pour les particuliers, quels conseils d’utilisations donneriez vous ?

LF :

  1. Réaliser plusieurs esquisses d’un bâtiment sans changer de matériaux et comparer les résultats. L’intérêt de la compacité et de la simplicité apparaît immédiatement.
  2. Une fois la forme et la taille du « bâtiment idéal » trouvée, faire varier les matériaux et leur ordre dans les parois. L’intérêt de l’isolation par l’extérieur ou répartie est ainsi mis en évidence tout comme l’utilisation de matériaux « biosourcés ».
HER : Au delà de l’utilisation de COCON, quels sont pour vous les critères de conception d’une éco-construction ?
LF : La réponse est dans cet article publié par « Friture » et les « Amis de la Terre« 
.
Retour au dossier Témoignages


Tags Eco-construction Pas de commentaires


Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS. Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>