L'habitat éco-responsable

Construction bois et développement durable au quotidien

fridge-2.jpgLe dossier « En route vers l’autonomie énergétique » du journal La Maison écologique (août-septembre 2008) apporte une réponse à une interrogation soulevée dans un article précédent sur le « meuble glacière » : pourrait-on aujourd’hui se passer de notre réfrigérateur et de notre dépendance énergétique?

Je reviens tout d’abord sur quelques chiffres intéressants donnés dans cet article sur les réfrigérateurs : 2,3 millions de réfrigérateurs vendus en 2007, 99% des ménages français équipés et une consommation moyenne annuelle de 253 Kwh par an. Les professionnels conseillent une capacité de 100 litres pour une personne et 50 litres par personne supplémentaire. Donc des frigos en moyenne de 250 litres à 300 litres pour des familles de quatre à cinq personnes. C’est trop, bien évidemment. Si on ne peut se passer de cet instrument autant essayer d’en minimiser la taille et la consommation et passer à une capacité d’une centaine de litre pour 100 Kwh/an et remettre en service le « garde manger », la cave, la réserve pour stocker ses aliments.

pot-in-pot.jpgDans une recherche d’autonomie totale, la version africaine du frigo, ou « poterie réfrigérante » est une solution intéressante : 0 kwh/an de consommation, mieux que le « meuble glacière » qu’il faut alimenter en pains de glaces. Seul inconvénient rencontré dans ce système : le contrôle des températures n’est pas optimum. Remise au goût du jour par le Nigérian Mohammed Bah Abba, cette technique du « Pot in Pot » a été récompensée par le prix Rolex de l’innovation en 2000.

Le Pot-in-Pot est une application ingénieuse du principe du refroidissement par évaporation. Deux pots de terre de diamètres différents sont placés l’un dans l’autre. Entre les deux parois l’espace est rempli de sable qui est maintenu mouillé en permanence. L’eau alors contenue dans le sable s’évapore vers la surface extérieure du grand pot. Le processus d’évaporation fait alors baisser la température du pot intérieur. Les aliments stockés dans ce pot et recouvert d’un linge humide sont ainsi maintenus au frais.

Si cette « re-découverte» représente un enjeu économique pour les pays privés d’électricité, c’est pour nous un bon moyen de réaliser que le réfrigérateur n’est pas incontournable. Ceci dit un peu de simplicité dans nos maisons ultra robotisées ne serai pas un mal. Seul inconvénient, je n’ai pas encore trouvé le moyen de me procurer un modèle pour ma cuisine!


Tags Economies d'énergies Réfrigérateur Pas de commentaires


Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS. Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>