L'habitat éco-responsable

Construction bois et développement durable au quotidien

meuble-glaciere.jpgVoici un meuble un peu particulier, découvert dans la cave d’une maison datant de la fin du XIXème siècle. On ne le dirait pas de prime abord, mais c’est une glacière qui permettait à une époque sans électricité de produire du froid. Ce modèle de facture assez basique, est d’une contenance limitée.

Un premier compartiment avec une ouverture frontale sert au stockage. L’espace est restreint : 40cm x 40 cm environ. L’autre compartiment est réservé au stockage des pains de glaces. Entre les deux une paroi percée de trous afin de permettre au froid de migrer dans le compartiment stockage. La paroi extérieure du meuble est en bois, tandis que l’intérieur est entièrement doublée en zinc. Entre les deux une isolation d’environ 5 cm (de nature inconnue).
A noter le robinet frontal pour évacuer la glace fondue, les aérations à l’avant et l’arrière.
Il est difficile aujourd’hui d’expérimenter cette glacière trop dégradée : la cuve en zinc recueillant les pains de glace est trouée.

Pour fonctionner ce meuble requiert des pains de glace. Comment étaient-ils stockés et acheminés?

Pour comprendre le fonctionnement du « puits à glace », ou glacière semi-enterrées, qui servait à stocker la glace, le site de la mairie d’Ecuelle donne quelques explications. Cette construction permettait de conserver la glace des étangs pendant plusieurs mois voire plusieurs années.
L’acheminement se faisait dans un premier temps à l’aide de remorques et de chevaux occasionnant des pertes d’environ 50% de la marchandise. Le chemin de fer prendra le relais dans un deuxième temps. Par la suite, la fabrication industrielle de la glace à partir des années 1850 a détrôné rapidement l’utilisation des puits à glace.

Ce meuble glacière est finalement une réponse ingénieuse avec les moyens de l’époque pour produire du froid et répondre à un besoin de bien être. Il suscite une certaine curiosité mais aussi une interrogation sur notre dépendance énergétique : pourrait-on aujourd’hui se passer de notre réfrigérateur, version moderne de la glacière et producteur de froid à volonté?
Du jour au lendemain certainement pas, car notre dépendance à ce meuble est totale, nous ne savons plus faire autrement. Avec le temps, le réfrigérateur s’est transformé en réserve, voire placard, modifiant totalement notre manière de stocker et conserver les aliments. Encore une fois ce sont nos habitudes qu’il faut remettre en question.

Faut-il remettre cette glacière en fonctionnement? Pour son côté historique certainement, pour le côté économie d’énergie c’est un peu moins sur. Acheter des pains de glace pour alimenter tous les jours sa glacière n’est pas très rentable.
Seule solution envisageable lorsque l’on possède un réfrigérateur et un congélateur : garder son congélateur pour produire sa glace et se débarrasser de son réfrigérateur! On divisera ainsi par deux sa consommation d’électricité.


Tags Economies d'énergies Réfrigérateur Un commentaire


Un commentaire

Bonjour,
L’isolant contenu entre le bois et le zinc est simplement de la paille coupée en morceau de 5 mm de longueur.
Creuse, celle-ci est en fin de compte remplie d’air, qui est un très bon isolant.
Une grille de maintien des pains de glace est située à environ 20 centimètres du fond pour « stocker » l’eau de décongélation du pain de glace.
L’ensemble reste tout de même assez efficace.

Baloo, le 11 mars 2019 à 15:03


Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS. Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>