L’habitat éco-responsable

Construction bois et développement durable au quotidien

Il suffisait d’y penser. Toujours à la recherche de solutions pour l’environnement, les Faltazis proposent des bottes de paille comme  urinoirs. Ces bottes de paille sont  agrémentées d’un ustensile appelé  l’uritonnoir, hybridation de deux mots, urinoir et entonnoir.

L’ uritonnoir  permet donc de remplir d’urine (azote) un volume de paille (carbone) pour être ensuite composté sur 6 mois à 1 an et être ainsi valorisé en humus. Cette installation sanitaire est utilisée soit dans les lieux publics lors d’événements festifs (avec des Round-Ballers) soit dans des jardins privatifs (avec de petites bottes de paille).

.

 

.

L’uritonnoir est, selon les concepteurs, « une solution simple et efficace pour offrir aux festivaliers un service sanitaire sec et ainsi valoriser les urines en humus. Une fois compostées, elles enrichiront tout naturellement les végétaux alentours. Une fois la balle de paille positionnée, il ne reste plus qu’à piquer vos uritonnoirs et les solidariser à l’aide d’une simple sangle. » Deux modèles sont proposés, l’un en polypropylène, l’autre en acier inoxydable.

Et que fait-on du Round-Baller après-usage ?
Soit le service des espaces verts de la ville le déplace à l’unité de compostage la plus proche pour leurs usages horticoles. Soit le Round-Baller reste à composter sur site. Six mois plus tard, le fumier composté peut-être utilisé par les agriculteurs locaux. Ou alors l’année suivante, il peut également devenir une jardinière géante pour paysager le festival l’année suivante ! »

Les Faltazis : Victor Massip et Laurent Lebot. Veilleurs techniques et renifleurs d’évolutions, ils sont des inventeurs imaginatifs qui retranscrivent dans la réalité des concepts mêlant esthétique, usage et technologie… Ils sont à l’origine du concept Ekovore, un système circulaire, local, résilient, pour alimenter la ville.

 


Tags Composter Paille Toilettes sèches Un commentaire


Un commentaire

Le dispositif est une alternative (ou complément) assez intéressante que l’on a pu voir au Hellfest en 2013
Reste à être vigilant aux questions d’hygiène lors de l’usage et au traitement des « matières » après l’évènement

Evoleos – Evenement eco-responsable, le 11 février 2014 à 15:02


Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS. Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>