L'habitat éco-responsable

Construction bois et développement durable au quotidien

Le réseau « Sortir du nucléaire » lance une souscription nationale : « Changeons d’ère, sortons du nucléaire! ». Le programme nucléaire français a été décidé sans aucune consultation, ni des députés ni des citoyens. Pourtant, choisir un monde avec ou sans nucléaire, cela nous concerne tous. D’autant plus que 80% des Français sont favorables à un référendum sur la sortie du nucléaire. Chacun peut agir en aidant à la diffusion du million de brochures prévues pour faire progresser ce message partout en France.

En France, 75% de l’électricité est produite par le nucléaire, c’est une volonté politique, mais pourrait-on faire autrement? En faisant la part belle aux énergies renouvelables, c’est ce que propose l’étude Nucléaire : comment en sortir?

Aujourd’hui qu’en est-il des énergies renouvelables? Elles peinent à concurrencer le nucléaire. Prenons l’exemple du photovoltaïque. Alors que celui-ci commençait à sortir de l’ombre, la filière est fauchée en plein décollage. A ce jour 850 MWc (mégawatt crête)sont installés en France (contre 8000 MWc dans la seule année 2010 en Allemagne). Avec le tarif d’achat très attractif accordé aux producteurs d’électricité solaire, les dossiers de demandent de raccordement ont explosé, cumulant 4800 MWc. A ce rythme l’objectif des 5400 MWC de photovoltaïque à raccorder en 2020 proposé par le Grenelle de l’environnement serait atteint en 2013! Le gouvernement a décidé de stopper cet engouement pour le solaire, considéré comme une bulle spéculative. Mais il faut savoir que sur ce volume de demande, 65% des projets n’arrivent pas à terme. D’autre part, EDF Energies nouvelles détient environ 30% des 4800 MWc en attente. Le monde du solaire a découvert « que cette filiale d’EDF détenait près de 1000MWc de projets dans une deuxième file d’attente à l’accès simplifié, gérée par Réseau de Transport d’Electricité (RTE) alors que le guichet officiel est ERDF. Ces deux structures étant également filiales d’EDF. » De là à parler de monopole il n’y a qu’un pas. Pour en savoir davantage sur le sujet lire l’article dans la revue Ecologik n°19 « Le solaire dans le brouillard » de Patrick Piro.

L’utilisation des énergies renouvelables en France ce n’est donc pas pour demain!

 

 

 


Tags Energies renouvelables Photovoltaïque Pas de commentaires


Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS. Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>