L'habitat éco-responsable

Construction bois et développement durable au quotidien

Depuis hier, deux éoliennes ont été installées sur la toiture-terrasse de la Maison de l’Air dans le 20ème arrondissement de Paris. Celà à titre expérimental et au frais de la société Elena Energie, pour tester les éoliennes en milieu urbain et leur développement potentiel. Une convention a été déposée au Conseil de Paris du 14 décembre 2009 pour une période d’un an renouvelable chaque année par tacite reconduction jusqu’à six ans maximum. 

Ces modèles d’un design un peu particulier sont des Turboliennes Elena 15, minis turbines d’1,6 mètres seulement extrêmement silencieuses. Rien à voir avec le design des mini éoliennes précédemment présentées. 

Ces deux éoliennes peuvent produire chacune jusqu’à 15 000 kWh par an (soit l’équivalent de la consommation annuelle énergétique de 6 foyers). L’énergie produite servira au fonctionnement de la Maison de l’Air et permettra d’économiser 2,6 tonnes de CO2 par an. Pour ce qui est du suivi, des appareils de mesure enregistrent en continu la vitesse du vent, la vitesse de rotation, la production instantanée d’électricité (visible sur un compteur pour le public) et l’émission de bruit.

Cette initiative ne peut être qu’encourageante pour le développement de l’éolien de petite taille. Reste à vérifier les performances prometteuses annoncées et son prix de revient pour une installation dans sa maison.*

La turbolienne

  • Le profil extérieur de la carène et son aileron augmentent la vitesse du flux d’air interne en créant une dépression à l’arrière de la machine. C’est le même principe qu’une voile dont la conception permet à un bateau d’avancer plus vite que le vent. Pour un vent de 6 m/s on atteint ainsi 15 m/s devant le second rotor à l’intérieur de la carène.
  • Les deux rotors fonctionnent à contre rotation et à vitesse variable. Ils sont conçus pour assurer un écoulement non perturbé du flux d’air, améliorant ainsi la productivité. Leur fonctionnement est piloté par un système électronique optimisant à chaque instant la production d’électricité pour une vitesse de vent donnée.
  • La vitesse du vent, mesurée par un anémomètre, et le couple transmis aux pales par l’écoulement de l’air sont analysés en permanence. Par vent faible, si ce couple positionne la Turbolienne en un cycle de production d’énergie électrique, une impulsion donnée au premier rotor permet de mettre en mouvement le second rotor. Ce dispositif permet ainsi d’amorcer la production plus tôt qu’une éolienne traditionnelle. En situation intermédiaire, le premier rotor reste libre et crée le moins de perte de charge possible pour ne pas gêner la production du second. La production de celui-ci est optimisée en permanence. Par vent fort, le premier rotor fonctionne en génératrice. Ceci permet de poursuivre la production à la puissance maximale pendant que les éoliennes traditionnelles se mettent en sécurité.
  • La puissance nominale est atteinte ainsi plus rapidement et la production est assurée sur une plage de vent plus large. La capacité de production de la Turbolienne rapportée à sa taille se révèle ainsi exceptionnelle.

* Renseignement pris, le prix de la turbolienne Helena 15 est compris entre 24000 et 28000 euros suivant les travaux. Il va falloir attendre une baisse des prix pour pouvoir l’installer sur le toit de sa maison!


Tags Petit éolien 2 commentaires


2 commentaires

tres belles et performantes, mais à quel prix !
elle tire son energie des subventions ?

klipfel, le 3 mai 2010 à 01:05

Quel est le bilan énergétique après 6 mois de fonctionnement?
Certains prétendent qu’il est voisin de zéro…
D’autres ont-ils des informations différentes?

Nemosus, le 11 novembre 2010 à 00:11


Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS. Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>