L'habitat éco-responsable

Construction bois et développement durable au quotidien

Un couple dynamique s’est lancé dans l’aventure : auto-construire sa maison en paille, sur un site à la frontière du Lot et Garonne et de la Gironde. Une première expérience de rénovation d’une construction en pierre s’était révélée difficile, onéreuse et finalement peu satisfaisante. Ils ont finalement changé leur fusil d’épaule et envisagé une autre forme de rénovation, plus écologique, avec des matériaux locaux et peu coûteux. Ils ont pour cela adopté une démarche qui fait peu à peu son chemin : le chantier participatif. Il était supervisé ici par un spécialiste de la construction paille : Tom Rijven.

Les auto-constructeurs sont partis d’une structure existante : un hangar agricole composé d’une structure poteau-poutre avec ferme traditionnelle en bois et toiture en tuile. Dans un premier temps la structure a été traité avec une huile dure. La rénovation (1ère tranche) porte sur une partie de ce bâtiment. Le chantier s’est déroulé en deux phases : 2006 chantier de construction des murs en paille, 2007 chantier enduits. La maison est habitée, mais un troisième chantier de finitions des enduits est à prévoir. La superficie intérieure de cette rénovation est de 55m2 au sol avec une mezzanine de 32m2.

Détail de la rénovation

Soubassement :

  • un rang de briques monomur
  • une lisse basse en OSB 4 pour éviter les remontées capillaires. Elle est fixée sur la brique monomur avec des chevilles à frapper. Sur cette lisse basse repose les bottes de paille
  • une bande de finition en liège de 30 cm de haut posée horizontalement sur toute la partie basse (de la brique monomur à la paille). Elle évite les déperditions au niveau de la jonction des trois matériaux.

Isolation en toiture :

  • sous les tuiles, pare pluie en fibre de bois,dense et isolant de 2cm d’épaisseur.
  • isolation entre les chevrons en laine de mouton. L’épaisseur est de seulement 10 cm, la toiture étant trop basse pour doubler les chevrons. La laine de mouton provient des environs, elle est non lavée, non traitée et elle a été cardée sur place. Cette opération est longue et fastidieuse. En volume il a été utilisé l’équivalent de trois big-bag.
  • film pare vapeur.
Construction des murs en paille :
Dans ce projet, les murs en paille sont seulement isolants, ils ne sont pas porteurs. Le mur est monté à l’intérieur de la structure porteuse en bois, déjà existante. La paille provient de champs voisins et a été mise en botte par un cousin. La dimension des bottes est de 35x40x70 cm pour un poids d’environ 7kg.
  • les bottes sont trempées une à une dans une barbotine (mélange de terre et d’eau), la botte double son poids pour atteindre 13/14 kg.
  • les bottes sont posées sur champ pour une meilleure isolation (qui dépend du sens de la fibre de la paille). La première rangée repose sur la lisse basse.
  • les bottes sont enserrées entre des montants verticaux en bois et des liteaux posés horizontalement afin de comprimer la paille.
  • une lisse haute en bois vient terminer le haut du mur
  • une fois les murs montés on installe le réseau électrique dont les gaines courent le long de la paille et seront cachés par l’enduit.
Enduits :
  • la barbotine qui sert de couche d’accroche
  • la couche de corps de 5 cm qui est un mélange de paille et de foin tondus, de sciure, sable, ferment.
  • la couche de finition de 5 mm qui est un mélange d’1/3 d’argile, 2/3 de sable et de caséine (fromage blanc). Des argiles de provenances différentes donnent des enduits allant de l’ocre au rouge.
La couche de corps « travaille » après application et subit des retraits plus ou moins importants selon l’exposition. Des reprises avec un mélange de paille et de terre sont faites avant de faire l’enduit de finition. Comme vous pourrez le remarquer sur les photos une dernière phase de travaux est à effectuer.
Remarque : Le mur à l’ouest est le plus exposé aux intempéries. L’idéal pour un mur exposé à l’ouest est soit de faire un enduit à la chaux, soit de mettre un bardage bois ou le plus efficace est de prévoir un auvent.
Fonctionnement :
  • chauffe eau solaire relié à un ballon d’eau chaude
  • cuisinière à bois
  • toilettes sèches, compostage
  • récupération des eaux grises dans des cuves et réutilisation pour arrosage du jardin
Coût :
  • Pour ce projet : rénovation de la structure existante,  construction des murs en paille et aménagement intérieur, le coût est de 10000€.
Le couple, installé dans sa maison, est pleinement satisfait du confort de vie que procure cette rénovation en paille. Pour faire bénéficier de leur expérience ils participent à des conférences et n’hésitent pas à faire visiter leur maison.
Si vous voulez en savoir davantage sur la construction paille, voici quelques sites :


Tags Autoconstruction Paille 3 commentaires


3 commentaires

Bonjour de Bretagne,
Sur mon blog (http://notremaisonenpaille.unblog.fr) vous trouverez des vidéos explicatives, vraiment beaucoup, elles vous aideront à créer votre projet, à effacer certains doutes (eau+feu+souris) par rapport a la paille. Sachez que l’auto construction est un moyen de gagner sur la main d’œuvre, pour rester au environ de 600 à 800 euros par M2 et il faut compter 1/2/3 ans pour faire la maison selon l’investissement humain, les divers intempéries et autres décalages dus aux imprévus … Faite par des artisans, le cout moyen de cette maison approche les 1400/1600 euros par M2 … mais ça va vite … environ 4 à 6 mois …
L’intégralité de mon projet est relaté, expliqué, détaillé dans mon blog, vous pourrez suivre comme cela, de nombreux autres projets, plus sympas les uns que les autres, avec des mésaventures et des réussites merveilleuses. Sachez aussi que l’auto construction est une aventure humaine fantastique, mais pour être clair et prévenant, il faut avoir un carnet d’adresse d’amis et de bons contacts (pro et associations pouvant aider) assez grande … votre famille, couple va aussi etre mis a rude épreuve … Mais il faut savoir ce qu’on veut dans la vie et bien discuter, se mettre d’accord sur les moyens financiers et humains, sur le temps que vous êtes pret à mettre sur la table de votre projet. Profitez des salons, des portes ouvertes d’éco-hameaux, rencontrez d’autres auto constructeurs, discutez, apprenez pour affiner vos idées et votre projet. Ce qui est sur, c’est qu’une fois que vous aurez mis les pieds dans une maison en paille, le côté sain (bois, paille, enduits terre), zen (ça sent bon et c’est très dou comme environnement), agréable à vivre, tout cela vous aidera aussi à mieux choisir votre future habitation. L’entraide est importante, elle fait partie d’un style de vie qu’on a, ou qu’on acquière (comme moi) … je ne suis pas plus écolo que vous, mais la paille a fait ses preuves, une maison en paille tient 3 fois plus longtemps au feu (test arrêté a 90mns à 900 degrés) qu’une maison en parpaings (30mns a 900 degrés), elle isole BEAUCOUP plus et ne coute rien, elle ne nécessite aucun ajout de colle et autres produits nocif. Elle n’a pas de grain de blé (paille = déchet de récolte) elle n’attire donc pas les rongeurs affamés, bref une fois qu’elle est enduite (terre ou chaux), la maison en paille à de très bon résultats en terme d’isolation, donc moins d’investissement en chauffage …
A vous de mixer les meilleurs avantages de chaque technique, car il n’y a pas de MEILLEURE solution, vous pouvez choisir une ossature en bois Douglas comme moi, ou pas (tech Nébraska), isoler les sols, les toits aussi en paille, ou ouate de cellulose, ou chanvre etc … en fonction de vos budgets, de votre investissement humain et aussi de vos envies, vous trouverez un PACKAGE vraiment parlant et véritablement efficace. FUYEZ ceux qui ont la science infuse, ceux qui ne laissent aucune place à vos envies, vos préférences … Documentez vous, regardez les nombreuses vidéos sur mon blog, et visitez des auto constructeurs, il y en a partout en France. Ouvrez un blog sur votre projet, moi ça m’a permi (en devenant le blog N°1) d’attirer beaucoup de candidatures spontanées, d’attirer les médias, donc, par incidence d’être connu, reconnu, puis de faire mes achats, mes contrats, de façon bien plus facile … Architecte, scierie etc … et ce n’est que le début … :) ensuite liez votre blog avec le miens, je fais la présentation des nouveaux blogs, et vous bénéficierez des 200/400 visites RÉELLES par jour que reçoit mon blog … C’est aussi ça l’entraide … On peut utiliser des produits saints qui ont fait leurs preuves depuis des centaines d’années et y ajouter un bon référencement informatique … Non ? :)
La révolution est en marche …
Nicolas

MAISON EN PAILLE – MAISON BIO – MAISON ECOLO, le 26 octobre 2009 à 11:10

Des matériaux saints ??? Après l’écologie militante, l’écologie religieuse !

Je me demande vraiment si l’écologie est incompatible avec l’orthographe…

Emmanuel, le 27 octobre 2009 à 10:10

bonjour, voici mon petit site qui je pense resume se que nous proposons merci de faire suivre a vos amies philippe terre eau chaux

blot, le 21 janvier 2012 à 07:01


Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS. Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>