L'habitat éco-responsable

Construction bois et développement durable au quotidien

Ginko est une des opérations majeures du projet urbain 2030 de Bordeaux visant à développer la zone Nord de la ville, autour du lac (d’où son appellation dans un premier temps « Les berges du lac »). 2150 logements seront construits pour 6000 habitants. Programmation des travaux : de 2010 à 2014 avec l’achèvement d’une première tranche en 2012.

Ginko sera t-il l’éco-quartier idyllique de demain que nous promettent les partenaires de ce projet? (la CUB et la mairie de Bordeaux, associées à Bouygues Immobilier). Toujours est-il que tout est programmé pour les futurs « Ginko-habitants ».

Le quartier :

Une échelle urbaine humaine avec une mixité des constructions : logements collectifs et individuels, commerces, restaurants, écoles, équipements sportifs et culturels, des espaces verts aménagés, des transports « doux » (vélo, tramway) et des voitures reléguées dans des sous-sol. 

Les logements :

75% des logements sont prévus à basse consommation d’énergie, (BBC : < à 45 kW/h/m2 /an d’énergie primaire). Orientation optimale, toiture végétalisée, isolation thermique renforcée, chaufferie centrale alimentée à 100% en biomasse locale (bois, huile végétale), panneaux solaires thermiques et photovoltaïque pour la production d’eau chaude et d’électricité, eau de pluie stockée dans les sous sol pour l’arrosage du jardin.

Comme nous le signale la plaquette, le programme d’aménagement Ginko est bien un éco-quartier : il répond à l’enjeu actuel de la croissance urbaine maîtrisée. Pour vous donner un aperçu de ce que peut être un éco-quartier, je vous invite :

  • à lire une définition un peu moins restrictive d’un éco-quartier sur le site de wikipédia. 
  • cet interview de Catherine-Valdieu et Philippe Outrequin : « L’éco-quartier ne doit pas être une enclave écologique pour bobos » pour lesquels partenariats et participations sont à la base d’un éco-quartier.
  • Eco-quartier, le programme d’action environnementale de la ville de Montréal. Par le biais d’organismes communautaires, le but est ici de sensibiliser, informer et mobiliser les citoyens de chaque arrondissement. La ville table sur l’effet-levier de l’action de chacun des organismes pour faire évoluer les mentalités. 

Ginko donne en effet tous les signes d’un quartier agréable à vivre, mais peut-on le qualifier d’éco-quartier? Pas une ligne sur la « philosophie » d’un quartier qui se veut écologique, sur l’implication des futurs habitants et leur comportement.

Est-ce que Ginko peut se construire sans l’engagement des futurs « ginko-habitants » pour un mode de vie plus responsable? Je me pose la question, je suivrai donc l’évolution de ce quartier en construction et vous donnerai ma réponse… dans quelques années.


Tags Développement durable Eco-quartier Eco-responsable Pas de commentaires


Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS. Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>