L'habitat éco-responsable

Construction bois et développement durable au quotidien

J’ai découvert ce projet dans la revue Architecture à vivre, numéro spécial maisons bois.

Le concept de départ est intéressant : construire une « cabane », toute en bois qui sera partagée par deux couples avec enfants pour les week-end et vacances, loin des nuisances urbaines. Implantée au milieu d’une prairie tout est mis en oeuvre pour profiter pleinement de la nature environnante. Les architectes (et aussi propriétaires) la qualifient plutôt de gite ou refuge que de maison.

Le volume très simple reprend celui d’une vieille grange implantée auparavant sur le site, seule la hauteur est modifiée pour aménager l’étage. La structure bois a été conçue avec l’aide d’un charpentier : panneaux bois pour les murs et fermettes pour la charpente. Le gros oeuvre est achevé en trois jours, le second oeuvre est géré en autoconstruction. Le bois est présent partout, bardage à l’extérieur avec une note plus contemporaine à l’intérieur. Murs et plafonds sont doublés de panneaux de contreplaqué de sapin. Pour les pignons c’est du contreplaqué de bouleau recouvert d’un film noir pour qui est utilisé. Seuls les sols sont en caoutchouc noir contrastant avec le bois.

Finalement ce statut un peu spécial de refuge dont elle bénéficie en fait toute son originalité. Libérée des contraintes de la maison standard cette construction remet en cause nos habitudes spaciales. L’entrée se fait par la cuisine, étroite mais largement vitrée sur une terrasse. Une fois les portes ouvertes la cuisine se prolonge à l’extérieur.

Avec ses 90 m2 de surface habitable, l’espace est optimisé. Au rez de chaussée le noyau central : cuisine, escalier, salle de bain, sépare le coin repos et le coin repas de part et d’autre. Quand au choix d’une baignoire dans le salon on adhère ou pas, mais le geste est là. Prendre son bain en regardant le paysage, pourquoi pas? L’étage est quand à lui aménagé comme un dortoir avec des rideaux pour séparer l’espace enfants de celui des parents.

Un projet à découvrir dans la revue Architecture à vivre ((N°47)), dans un article intitulé « Cabane à citadins » ou sur le site des architectes : Lode architecture, Arnaud Lacoste et Jérôme Vinçon architectes. Les photos sont de Daniel Moulinet. Ce projet a reçu le premier prix « Petits espaces » au salon Maison Bois 2007 d’Angers.

Caractéristiques techniques

  • Lieu de construction : Fourneville dans le Calvados
  • Durée des travaux : six mois
  • Surface SHON : 90 m2 (environ 1300€/m2, dont une partie en autoconstruction)
  •  Coût des travaux : 120000€ HT
  • Volume global de bois utilisé : 12,7 m3
  • Charpente : Dominique Legendre (Foulbec)


Tags Abri 2 commentaires


2 commentaires

belle construction mais parler de cabane ou de refuge pour 90 m2 me semble d’un snobisme assez consternant !
il faudrait peut-être rappeler que beaucoup de gens aujourd’hui n’ont même pas 50 m2 pour se loger et ne pourraient même pas s’offrir une maison principale de ce genre, même plus petite
j’ajoute que, pour moi, les résidences secondaires (neuves) gaspillent l’espace, nécessitent des réseaux disproportionnés par rapport à leur temps d’occupation dans l’année, provoquent une surenchère des prix de l’immobilier dans les régions touristiques, ce qui empêche les habitants à l’année de trouver à se loger sur place…etc. En résumé, elles auront beau être en bois et au milieu d’une prairie, elles n’ont absolument rien d’écologique…

couti, le 13 février 2011 à 18:02

Entièrement d’accord avec Couti. Cela étant,résidence secondaire ou pas, la gestion de l’espace est pas mal. J’aime bien le concept 90 m² agencé efficacement et je trouve que tout le monde devrait se poser la question de son besoin réel en terme d’espace. Nous construisons des maisons trop grandes pour nos besoins, avec des garages qui sont grands comme des maisons!!

Nat, le 3 juin 2011 à 08:06


Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS. Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>