L'habitat éco-responsable

Construction bois et développement durable au quotidien

Quel que soit votre projet de construction, de rénovation, de décoration ou toute évolution concernant votre maison, je vous invite à visiter avant toute décision un distributeur en éco-matériaux. Moins facile à trouver que nos « chères » enseignes dédiées à la maison, temples de la consommation, ce nouveau type de magasin vous donnera une autre vision de votre habitat et vous ouvrira les portes de l’éco-construction.

Voici donc l’exemple d’OUESTECOHABITAT un négociant en éco-matériaux implanté en Aquitaine. A la tête de cette équipe de quatre personnes, Gaëtan Périssé, engagé depuis maintenant deux ans dans cette aventure.

De la campagne à la ville

Dans ce créneau de la construction encore mal connu, le responsable multiplie les points de rencontres avec le public.

En février 2007 l’équipe s’installe à Castillon la Bataille dans une ancienne grange qui sert de stockage, de réception, de lieu de démonstration. Le lieu est ouvert aussi bien aux professionnels qu’aux particuliers. Mais situés à 40kms de Bordeaux la clientèle est essentiellement rurale.

En ce début d’année 2009 il part à l’assaut de la capitale girondine ou nait un nouveau concept plus urbain : NATURE D’ECO. C’est une « vitrine » de l’éco-construction, version magasin de ville. Matériaux, peintures naturelles, pigments sont mis ici en valeur : « tableaux » colorés à base de badigeons ou d’enduits, panneaux d’isolants comme tentures murales, éclairage avec des leds… Cet espace devient selon les besoins, lieu de vente, lieu de rencontre, lieu de réunion, atelier pour les stages, galerie d’art. Professionnels ou particuliers peuvent même investir les lieux sur réservation.

Pour se faire connaître Gaëtan Périssé est aussi présent sur les salons, les foires, les marchés, lieux de rencontres et d’échanges avec un large public.

Selon lui, les particuliers sont les premiers intéressés en matière d’éco-construction. Mais en volume d’achat ce sont les professionnels qui les devance, bien qu’ils restent encore « frileux » pour s’investir dans ce domaine.

Du côté des matériaux

Les matériaux sont ici sélectionnés et cela représente un avantage pour le néophyte en éco-construction. Il faut reconnaître que les choix ne sont pas toujours facile dans ce domaine ou les discours sur les qualités ou performances de tel ou tel produit laissent parfois perplexe. Même pour un produit sélectionné, un suivi est nécessaire, car comme le constate actuellement le responsable, sur un certain type d’isolation, la qualité a chuté sur les derniers lots.

Voici un aperçu de la gamme de matériel que vous trouverez pour votre habitat.

  • matériaux de construction : une gamme d’isolants, liège, chanvre, laine de bois, ouate de cellulose. Des films de protection, pare vapeur côté intérieur, pare pluie côté extérieur.
  • solaire : des capteurs solaires pour la production d’eau chaude qui fonctionnent sans moteur ni électricité, des panneaux solaires pour produire l’électricité.
  • éolien : du mini éolien adapté à l’habitat.
  • gestion de l’eau : du matériel adapté à la récupération d’eau de pluie, aux économies d’eau.
  • chauffage : des poêles à bois, des chaudières Bio-masse double combustion bois/granulé et pour cuisiner des cuisinières à bois.
  • décoration : des badigeons, enduits, stucs, produits à base d’argile, de chaux. Des pigments pour la coloration. Mais aussi une gamme pour le bois : traitement, vernis.

Quels que soit vos besoins, vos questionnements, vous aurez toujours les renseignements d’un « connaisseur » en la matière, et pour ceux qui veulent aller plus loin,la possibilité de faire des stages pour ce qui concerne notamment les produits de décoration.

En se positionnant sur un marché encore restreint c’est un vrai défi que tente donc de relever Gaëtan Périssé et son équipe. En effet dans ce secteur de l’éco-construction l’évolution n’est pas linéaire. Selon lui, ce marché reste encore très sensible à la fluctuation du prix du baril de pétrole. En pleine crise l’an dernier tout le monde se sentait prêt à changer ses habitudes, à économiser les énergies. Avec la chute du prix du baril la fibre écologique qui s’était réveillée en chacun de nous à subitement disparue. Problème d’éducation, de vision à long terme, de méconnaissance?

Particuliers et professionnels n’hésitez plus à franchir la porte de ce magasin (ou de ceux qui existent dans votre région) pour contribuer à son développement.


Tags Aquitaine Eco-construction Un commentaire


Un commentaire

Après (re)lecture de votre article, je vous redis merci, il est très bien tourné et donne envie de cotoyer l’écologie!
En esperant que la formation vous ait plus, à bientot peut être !

johanna, le 9 mars 2009 à 17:03


Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS. Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>