L'habitat éco-responsable

Construction bois et développement durable au quotidien

La ville de Grande-Synthe, (au nord de la France), engagée dans une démarche de développement durable pour sa ville, a fait l’acquisition d’un prototype d’éco-habitat, ruralZED. L’idée est intéressante : sensibiliser les habitants à ce type d’habitat qui combine divers procédés pour réduire la facture énergétique. Exposé à l’entrée de la ville, il est ouvert aux visiteurs. Ce modèle sert en quelque sorte de « laboratoire » car la ville compte aller plus loin avec la construction d’un écoquartier à Basroch qui sera composé de 400 logements à très haute performance énergétique : des logements intermédiaire, des maisons de ville en bande, des maisons résidentielles, des logements collectifs.

Le concept d’éco-habitat « ruralZED » a vu le jour en 2008. C’est le dernier né de ZEDfactory, agence londonienne spécialisée en architecture durable. A sa tête l’architecte Anglais Bill Dunster concepteur de l’éco-quartier bedZED. (ZED = Zéro (fossil) Energy Development). C’est en 1998, à Sutton, banlieue de Londres qu’il construit le premier quartier écologique : 90 logements, 2500m2 de bureaux. Achevé en 2002 il est aujourd’hui un modèle en la matière.

RuralZed bénéficie donc du savoir faire de l’équipe de ZedFactory et du retour d’expérience de modèles déjà éprouvés.

Le concept ruralZED

RuralZED est une maison en kit, préfabriquée en usine et qui peut se construite en six semaines. La structure poteaux-poutres conçue en bois lamellée-collée certifié FSC, permet un aménagement intérieur flexible. Le modèle se décline avec des degrés de « durabilité », du niveau 3 au niveau 7 selon les options choisies : solaire thermique, panneaux photovoltaïques, véranda, wind cowl, poêle à granulé, éolienne. Pour la version de niveau 7 intégrant toutes les options, l’estimation du coût du bâtiment et des travaux est de 1600 euros par m2.

Les éléments forts du projet :

  • Orientation : selon le principe « bio-climatique », nord-sud. Le Sunspace ou véranda, pièce toute hauteur sur la façade sud, emmagasine la chaleur en hiver.
  • Isolation : 300mm d’épaisseur d’isolation combinée à une membrane hermétique et respirante pour limiter les pertes de chaleur.
  • Ventilation : appelée « ventilation naturelle à récupération de chaleur sans besoin électrique ». Assurée par deux « Wind cowl », sortes de cheminées installées sur le toit (conçus par ZEDfabric, filiale de ZEDfactory). Echangeur thermique, l’air chaud sortant réchauffe l’air frais entrant. Ce système permet de récupérer 70% de la chaleur de la maison qui aurait été perdue tout en renouvelant l’air contenu dans la maison.
  • Energies : 25m2 de panneaux solaires photovoltaïques pour produire son électricité. Un chauffe-eau solaire constitué de tubes sous vide installé sur le toit pour la production d’eau chaude. Un poêle à granulés prend le relais pour les jours sans soleil. La maison n’est pas équipée de radiateurs, seuls deux porte-serviettes sont reliés au réseau d’eau chaude.
  • Matériaux : non toxiques pour un intérieur sain. Afin de réguler la température sont intégrés dans la construction des matériaux à forte capacité d’absortion thermique (21 tonnes en tout). Dans les murs (béton écologique), au plafond (terre cuite) et au sol (pierre naturelle de Lens). En hiver la masse thermique absorbe la chaleur passive pour la restituer dans des périodes plus froides. Inversement en cas de forte chaleur l’été, elle permet de maintenir une certaine fraîcheur dans la maison.
  • Equipements intérieurs : choisis et pensés pour réduire les consommations d’eau et d’électricité : éclairage à basse consommation, appareils ménagers économes A+++, jet de robinet aéré, toilettes à double chasse d’eau…

Voilà donc ce que l’on peut appeler une Ecomaison Zéro Carbone. En version anglaise ou française vous pourrez compléter ces données sur le site de ruralZED.


Tags Eco-construction Economies d'énergies Energies renouvelables Petit éolien 9 commentaires


9 commentaires

Une maison Zéro Carbone, les anglais sont forts pour le marketing !!!! Une question : d’où vient le bois ? Et combien de CO2 dégage-t-on pour le faire venir du Canada d’où il provient certainement en angleterre ou en France, par bateaux, trains ou camions ? La lutte pour le développement durable n’est pas qu’une affaire d’économie de chauffage mais aussi d’économie globale des dégagements des gaz à effet de serre. Zéro Carbone nécessiterait que l’on emploit des matériaux uniquement réalisés localement. Est-ce possible ?

SR, le 13 février 2009 à 13:02

Vous avez raison de soulever le problème. La provenance du bois n’est pas indiqué dans les documents que j’ai pu trouver sur ce projet. Faire venir du bois de l’autre bout du monde serai effectivement un contre sens. Je vais donc vérifier cette donnée.

Christèle, le 14 février 2009 à 08:02

Bonjour, je viens pour repondre sur le sujet de la provenance du bois. Venant juste de l’avoir visité je peux désormais y répondre. Le bois viens bien de la ville, il est donc bien produit localement. Il n’est pas traiter pour rester dans l’esprit « eco-maison ». bonne journée

Teddy, le 20 février 2009 à 16:02

Merci pour ce renseignement. Pour ce concept de maison zéro carbone la provenance des matériaux est effectivement un point important. Donc votre réponse va dans le bon sens.
Je n’ai pour ma part toujours pas de réponse de l’agence ZEDfactory à laquelle j’ai posé la question.

Christèle, le 20 février 2009 à 18:02

Bonjour,

Je suis l’une des architecte de la maison ruralZED.
La structure est en sapin douglas non-traite –

Cordialement,

Marine Jacques

jacques marine, le 5 avril 2009 à 00:04

Bonjour,

J’ai cru voir dans le projet que l’on pouvait avoir le choix de la couverture, à savoir : Végétale, alu ou zinc.
Savez vous que l’on peut intégrer des panneaux solaires dans une couverture zinc, sous avis technique.
De plus le zinc est fabriqué localement,ou du moins, régionalement à Auby, près de Douai.
Le développement durable c’est aussi conserver les emplois locaux.Pour mémoire l’usine d’Auby a 800 personnes.
Le zinc est un matériau recyclable indéfiniment, durable et avec un coup global imbattable.Sans entretien.
De plus pour sa fabrication, c’est le métal qui est le moins gourmand en énergie.

Thierry, le 29 avril 2009 à 17:04

bonjour

je trouve le systeme du windcowl tre interessant.quelqu’un sautait-il m’indiquer ou l’on peut se le procurer.
merci d’avance pour votre aide

elisabeth, le 4 mai 2009 à 16:05

Pour avoir des renseignements au sujet du système de ventilation windcowl, s’adresser à Marine Jacques (représentante française) de l’agence Zed factory. Son mail : marine@zedfactory.com

Christèle, le 5 mai 2009 à 15:05

je découvre la maison bioclim RuralZED en kit, préfabriquée en usine… bravo..
Reste à proposer différents design pour ne pas voir pousser des résidences ou toutes les maisons sont semblables…
fpado

padovani, le 10 mai 2009 à 11:05


Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS. Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>