L'habitat éco-responsable

Construction bois et développement durable au quotidien

Eteindre la lumière d’une pièce inoccupée dans sa maison est un acte éco-citoyen, qui on nous le répète va nous faire économiser de l’énergie. Eteindre un bâtiment public est un geste du même ordre, encore faut-il en prendre l’initiative.

La ville de Toulouse, afin de sensibiliser au thème de la consommation d’énergie, a pris de bonnes résolutions. Cette semaine 60 de ses principaux bâtiments publics seront privés d’éclairage.

Par cette action la ville de Toulouse va économiser l’équivalent de la consommation de 24 heures d’électricité de 1000 ménages. Cette opération présente deux avantages : de l’énergie est ainsi « libérée » sur le réseau national, ce qui avec la vague de froid et les pics de consommations d’électricité est une bonne chose. Par ailleurs cette démarche va entrainer des économies budgétaires pour la ville.

L’équipe municipale de Toulouse en se lançant dans cette expérimentation soulève un débat quant à la nécessité ou non de l’éclairage dit « esthétique » les mois d’hiver, hors période de fêtes. C’est toute une réflexion sur la politique de « mise en lumière » de la ville (et des villes en général) qu’il faut dorénavant mener.


Tags Economies d'énergies Pas de commentaires


Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS. Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>