L'habitat éco-responsable

Construction bois et développement durable au quotidien

C’est à l’occasion des portes ouvertes de l’association « les jardins d’aujourd’hui » que j’ai découvert ce week-end des objets insolites. Dans la même lignée que le « pot in pot » évoqué dernièrement, ils sont une réponse à cette question récurrente : comment économiser l’énergie?
Partie visiter un jardin et rencontrer des jardiniers, c’est finalement avec des informations sur les fours écologiques et les différents modes de cuisson que je suis repartie ce jour là. A côté des tables de pique-nique étaient installés divers modèles.

    four-a-bois.jpg 
    Le cuiseur à bois économe : avec deux cagettes seulement vous pouvez faire cuire votre repas. Il est fabriqué à partir d’un bidon en tôle et de conduits, isolé intérieurement par de la cendre. Viennent par dessus s’adapter un four, une marmite, une plancha.parabole.jpg

  • La parabole : c’est un modèle un peu encombrant (diamètre de 140cm) mais qui permet de monter la température à 200°C. Les rayons du soleil sont réfléchis par le miroir parabolique qui vient réchauffer la marmite placée au centre. Pour une efficacité maximum il faut réorienter la parabole toutes les 30 minutes.
  • thermos.jpg

  • Le cuiseur thermos : il faut au préalable amener la température de l’eau contenue dans sa marmite à 100°C. Placée ensuite dans le caisson thermos et entourée de tissus chaud (ici un duvet) la cuisson se termine à l’étouffée. C’est tout simplement une caisse en osier isolée intérieurement par une couche d’isolant mince. Très basique cela permet d’économiser jusqu’à 30% de son gaz ou de son électricité.
  • Le four solaire, modèle caisson : très efficace quand le soleil brille. N’ayant pas de photos de ce modèle, je vous renvoie vers wikipédia pour le visualiser. C’est un caisson en bois, isolé d’un matériau écologique (laine de mouton ou autre), doublé à l’intérieur d’aluminium et clos sur le dessus par une plaque de verre. Une deuxième est disposée perpendiculairement. La chaleur piégée dans le caisson est absorbée par une tôle noire faisant monter la température du four à 130°, voire 170°selon les configurations. C’est une construction abordable par tout bricoleur.

C’est Anne, représentante du centre social de Bordeaux Nord qui présentait ces modèles. Ils sont développés par l’association Bolivia-Inti Sud Soleil pour venir en aide aux familles démunies d’Amérique du Sud.

Modes de cuisson écologiques, économiques, n’utilisant pas d’énergie fossile, ces modèles trouvent aujourd’hui leur place dans notre société. On peux les commander chez Bolivia Inti Sud Soleil.


Tags Economies d'énergies Pas de commentaires


Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS. Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>