L'habitat éco-responsable

Construction bois et développement durable au quotidien

Le concept de maison passive, développé depuis dix ans par nos voisins Allemands et largement appliqué en Europe du Nord est repris en France dans divers projets. Le programme présenté ici : La maison passive en pin maritime du futur, à un triple intérêt : allier un concept : la maison passive, un matériau : le pin maritime et une région : l’Aquitaine. Je ne peux présenter ici que la démarche du projet, le prototype de cette construction passive, (R+1 comprenant deux logements) n’étant pas encore finalisé.

Contexte :
Dans ce projet, c’est la fillière bois qui est impliquée. Le pin maritime représente environ un million d’hectares de plantations en Aquitaine. Avec 148 millions de m3 de grumes sur pieds d’un seul tenant (dont 8 millions récoltés par an), elle est la plus grande réserve de bois en Europe. Pour cette région, développer la construction bois est le challenge des années à venir.

C’est dans le cadre d’un projet collaboratif de recherche et développement, porté par des entreprises et des laboratoires des pôles de compétitivité que ce programme de maison passive voit le jour. Il est subventionné par des fonds publics et se déroule sur trois ans, de 2006 à 2009.

Son objectif :
Il s’agit dans ce projet de démontrer la faisabilité de la construction bois basse énergie en pin maritime, adaptée aux conditions du Sud-Ouest et ceci dans une démarche de gestion durable.

Les intervenants :
Les organismes

Les industriels

La démarche :
Ce projet s’appuie sur la recherche de méthodes pertinentes afin de répondre aux critères des constructions passives. Il a pour but l’intégration de systèmes de constructions innovants à base de pin maritime dans un climat chaux et humide. Pour atteindre ces objectifs un travail est fait au niveau des choix constructifs et de la mise en oeuvre. Cela passe entre autre par une sur-isolation, l’exploitation des apports solaires, le choix des composants d’enveloppe, la gestion du confort d’été, la gestion du renouvellement d’air.

Le prototype réalisé permettra de valider les principes mis en oeuvre par un suivi monitoré et une enquête sur le ressenti psychosensoriel qui se fera sur une période d’une année. Les résultats seront publics et destinés à démonter sur un cas réel, l’efficacité de la gestion énergétique pour le respect les futures réglementations thermiques RT 2010 et RT 2015.

Ce projet de recherche compte par la suite avoir des retombées économiques et industrielles dans la filière bois, allant de la préfabrication de panneaux, à la mise sur le marché de produits isolants nouvelle génération, en passant par la construction de logements basse énergie en pin maritime pour le marché du locatif.

Ce ne sont ici que des données théoriques et descriptives afin de mieux préparer l’arrivée du prototype.


Tags Aquitaine Pin 3 commentaires


3 commentaires

ASMBOIS :toutes nos réalisations sont en pin maritimeCE/PEFC FSC assemblés selon les techniques poteaux-poutre chevillés en acacia.cette solutions de construction permet au pin maritime de s’exprimer pleinement et mrt en valeur la beauté du veinage du bois brut ou rabotés pour un toucher plus soyeux

TRABUT CUSSAC, le 22 mai 2009 à 17:05

Merci pour toutes ses infos.

Article trés pertinent, plus les articles sont consacrés à ce sujet plus les gens prendront conscience de la neccessité de cette merveilleuse technique.
La construction bois est le challenge des années à venir, moi j’espere qu’elle sera notre futur également.

Bonne continuation

devis maison, le 16 avril 2010 à 14:04

Le problème c’est qu’à trop parler de ce concept, on va déséquilibrer nos belles forêtes francaise. Elles ne sont déjà pas en bonne santé, même si semble t-il des efforts sont faits depuis un peu plus de 10 ans.
Le risque c’est de voir des « assoiffés d’argents » ce ruer sur l’or vert !

devis travaux, le 5 juillet 2010 à 21:07


Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS. Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>