L'habitat éco-responsable

Construction bois et développement durable au quotidien

L’eau constitue une ressource précieuse dont on ne peut se passer, essayons donc à notre échelle de la préserver.

Avant d’entreprendre quoi que se soit en matière d’eau dans sa maison il est préférable de déterminer dans quelle catégorie de consommateur nous nous situons. Le nombre de m3 d’eau utilisé chaque année dans sa maison est un bon baromètre pour s’évaluer. Pour savoir quel consommateur nous sommes, je me suis basée sur les données du site Girondin de la Commission Locale de l’ Eau qui donne à la fois des chiffres, des comparatifs et conseille en matière d’économie d’eau (en comparant avec d’autres site on retrouve les mêmes données).

Dans sa maison chaque français consomme environ 150 litres par jour d’eau potable, soit près de 55 m3 par an, avec une répartition de la consommation qui laisse à réfléchir : 7% pour l’alimentation et 93% pour l’hygiène et le nettoyage. C’est bien la preuve que nous sommes totalement dans une société de consommation! Par ailleurs la répartition par poste de consommation est intéressante à connaître afin de savoir où il est nécessaire de faire le plus d’effort : boisson 1%, cuisine 6%, voiture-jardin 6%, vaisselle 10%, linge 12%, sanitaires 20%, bains douches 39%, divers 6%.
D’après ces chiffres, en terme d’efficacité, c’est au niveau des toilettes et des bains douches que les plus grandes économies sont à faire.

Si je ramène le chiffre de 55m3 par an à notre famille de cinq personnes vivant dans une maison avec jardin nous devrions dépenser aux environs de 275 m3 par an. Sur les trois dernières années notre bilan est plus que positif puisque nous ne consommons que 120 m3 par an, sans pour autant avoir le sentiment de limiter notre consommation. Nous avons par contre adopté des habitudes qui permettent de ne pas perdre d’eau inutilement. D’après les chiffres de ce site nous sommes finalement dans la norme d’une « famille éco » qui ne dépense que 24m3 par personne par an au lieu des 55m3 de la « famille gaspi ».

Comment fait-on des économies de plus de 50%? Je recense ici les pratiques que nous avons adoptées chez nous et qui nous permettent d’être dans une norme acceptable.

  • S’assurer avant tout qu’il n’y a pas de fuite d’eau sur le réseau d’alimentation et sur les appareils sanitaires.
  • Les WC : nos appareils sont équipées d’un système à double commande utilisant entre 3 et 6 litres d’eau maximum. Avec ce système on tombe à 6 m3 par an et par personne, au lieu des 15 m3 pour un réservoir de 9 litres. A noter que les plus anciens systèmes consommaient jusqu’à 18 litres d’eau!
  • Faire couler moins d’eau : en éteignant systématiquement les robinets entre deux utilisations, en ne prenant que des douches.
  • Nos appareils ménager, même s’ils ne sont pas récents sont relativement performants quant à leur consommation : le lave linge dépense entre 50 et 70L et le lave vaisselle entre 17 et 20 L. Ils permettent d’économiser entre 30% pour un lave linge et 50% pour un lave vaisselle, comparés à d’autres modèles.
  • Dans le jardin : pas d’arrosage de la pelouse et installation d’un récupérateur d’eau de pluie de 300L. Mais ce choix s’avère peu performant en été, la quantité d’eau stockée étant trop faible. Pour une autonomie complète du jardin (un petit jardin) en période estivale, je récupère l’eau de la machine à laver pour l’arrosage, en utilisant des noix de lavage comme lessive.

Ce que l’on envisage de faire pour être encore plus efficace :

  • Installer un réducteur de pression (entre le compteur d’eau et les équipements sanitaires ) afin de limiter la pression. A 6 bars le débit en litres par minute est de 25l/min, à 3 bars il est de 17 l/min et à 1 bar de 12l/min. On peut diminuer la pression en dessous de 3 bars sans problèmes. Il ne faut pas hésiter à l’installer lors de la construction d’une maison neuve.
  • Installer des mousseurs qui diminuent le débit à 8 litres par minute au lieu de 12, en remplacement des aérateurs d’origine. Ils ont pour effet de faire couler moins d’eau et plus d’air tout en ayant un jet qui reste efficace.

Ces pratiques sont simples à adopter et efficaces sans changer pour autant ses habitudes de vie. Mais il y a encore mieux à faire dans la gestion de l’eau dans une maison que ce soit au niveau des toilettes, du recyclage des eaux vannes et des eaux grises, de la récupération d’eau de pluie. Ce sont par contre des solutions qui remettent en cause nos pratiques habituelles. Je développerai ces thèmes dans de prochains articles.


Tags Consommateur Pas de commentaires


Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS. Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>